Vignette parc guidotti Découvrez aussi :
parc guidotti
NICE

Comment réduire son isf? 22/05/08

> Actualité Fiscale LMNP > Divers

pdf | rss | mail

COMMENT REDUIRE SON ISF?L'impôt de solidarité sur la fortune ISF est une taxe touchant les personnes physiques dont le montant de l'actif patrimonial net est supérieur à 770 000€ au 1er janvier 2008.Les contribuables redevables de cet impôt doivent effectuer une déclaration au plus tard le 15 juin 2008.Cette taxe n'est aujourd'hui plus une fatalité. En effet, depuis la loi TEPA il est possible de réduire son ISF en investissant dans une PME.Ceci est une solution très attractive et particulièrement efficace pour l'économie puisqu'elle permet, en plus de réduire l'ISF des contribuables jusqu'à 50 000€, de les inciter à investir dans des entreprises.Mais pour pouvoir profiter de cet avantage, les contribuables vont devoir être rapides car l'investissement dans une PME doit être réalisé avant le 15 juin 2008 afin de bénéficier de la réduction d'impôt cette année.Il existe deux moyens offerts au redevables de l'ISF pour réduire leurs impôts :Le premier réside dans l'investissement dans un FIP (fond d'investissement de proximité) ou dans un FCPI (fond commun de placement dans l'innovation). Ceci permet d'obtenir une réduction d'impôt allant jusqu'à 50% de l'investissement dans la limite de 20 000€.Le second, encore plus attractif, consiste en un investissement dans une PME. Celui-ci offre la possibilité de réduire son ISF jusqu'à la hauteur de 75% des sommes investies, dans la limite de 50 000€.Exemple d'investissement dans un vignoble (GFA Lanson):La souscription à l'augmentation de capital permet à l'investisseur de réduire de plus de moitié le montant de son ISF, sans risque financier. Pour pouvoir bénéficier de cette mesure, l'investisseur doit souscrire à l'augmentation de capital du vignoble, et conserver ses parts pendant au moins cinq ans.L'investissement dans le vignoble donne droit à recevoir une ou plusieurs livraisons de vin chaque année pendant 5 ans, et est rémunéré pour partie en numéraire.A ce rendement vient s'ajouter la participation aux fruits du vignoble sur 5 ans qui est versée à l'investisseur au bout des 5 années.En résumé : l'investisseur souscrit à l'augmentation de capital et déduit de son ISF 75% du montant de cet investissement. Il fournit ainsi un effort d'épargne de 25% du montant de la souscription.Chaque année, il reçoit du vin, selon la quantité qu'il a choisie, qu'il ne paie pas. Le montant de sa commande est inscrit dans les comptes du domaine à son débit. Il s'engage à recevoir, sur 5 ans, de 60 à 180 bouteilles du domaine par part souscrite.Il reçoit en outre sa participation aux résultats du vignoble, qui n'est pas versée mais est inscrite dans les comptes du domaine à son crédit. Il est à noter que cette participation est imposable sur le revenu au titre des bénéfices agricoles.Au bout de 5 ans, le domaine rachète les parts de l'investisseur pour un prix égal à 62,5% du montant souscrit à l'augmentation de capital. De ce prix sont déduites les livraisons de vin reçues, et est ajouté le versement de la participation aux bénéfices du vignoble.L'investisseur réalise ainsi un gain d'environ 180% du montant effectivement investi dans le vignoble, ce qui correspond à une diminution d'environ 60% du montant d' ISF qu'il aurait payé si la souscription n'avait pas eu lieu.

CONTACTER UN CONSEILLER SPÉCIALISÉ EN LMP / LMNP
Nom :
Téléphone :
Email :

PROGRAMMES LMNP

Departement :

Budget :

Rechercher