Vignette Central fac Découvrez aussi :
Central fac
TOULOUSE

Immobilier : La baisse des prix ralentie 14/10/09

> Actualité Fiscale LMNP > Divers

pdf | rss | mail

Immobilier : la FNAIM observe la baisse s'éloigner

La Fédération nationale des agents immobiliers dévoile ce mardi 13 octobre sa note de conjoncture immobilière concernant le troisième trimestre 2009. Si la baisse des prix de l'immobilier ancien reste encore bien présente, la FNAIM met toutefois l'accent sur son ralentissement notable.

Au cours du troisième trimestre 2009, le marché immobilier de l'ancien (appartements et maisons de 5 ans ou plus) affiche un recul de -4,8% par rapport à la même période un an auparavant. Dans le détail, appartements et maisons enregistrent une baisse respective de leur prix de -4,7 et -4,9%. Selon les observations de la FNAIM, le recul des prix de l'immobilier semble quelque peu s'atténuer après avoir présenté des replis de l'ordre de -6,6% et -9,8% au cours des deux premiers trimestres de l'année (toujours en variation annuelle).

Par rapport aux prix affichés au du 2ème trimestre 2009, l'estimation d'un bien immobilier ancien doit désormais prendre en compte la baisse de près de -1% concédée durant les mois estivaux (-1,3% pour le marché des maisons, -0,7% en ce qui concerne les appartements).

Si l'on en croit la Fédération dont les séries statistiques sont traditionnellement mises en doute, la baisse des prix semble donc bel et bien marquer le pas. Un ralentissement qui ne se généralise toutefois pas à l'ensemble du territoire puisqu'une bonne part de l'Est de la France apparaît toujours en forte régression. Si les prix de l'immobilier ne reculent que de -1,9% en Ile-de-France, le Nord-est, le Centre et le Sud-est affichent respectivement des chutes de -8,7%, -10,1% et -9,4%.

Pour le président de la FNAIM, René Paillincourt, il convient désormais de tabler sur une baisse des prix de -7% à -8% sur l'ensemble de l'année 2009. La Fédération admet toutefois qu'en dépit de ce léger ralentissement de la baisse des prix et « d'un pouvoir d'achat « logement » historiquement élevé, tous les facteurs de la reprise ne sont pas réunis aujourd'hui ». La FNAIM n'hésite d'ailleurs pas à remettre sur le tapis la question de l'immobilier ancien injustement privé, selon elle, du doublement du prêt à taux zéro.

source : FNAIM

RECHERCHER UNE RESIDENCE SERVICE LMNP
Departement :
Budget :

PROGRAMMES LMNP

Departement :

Budget :

Rechercher